Aller au contenu principal

Santé

Saviez-vous que grâce à l'Union européenne, vous pouvez consulter un médecin à l'étranger et être quand même remboursé ? 
Maintenant oui ! 

Vous pouvez donc vous faire soigner en Allemagne, même y avoir votre médecin traitant. Mais attention, le remboursement est parfois conditionné.

Pour certains soins, il faut avoir une autorisation préalable de la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM). C'est notamment le cas pour passer une IRM à l'est du Rhin.
Cette autorisation s'explique généralement par les coûts importants qui peuvent être engendré bien que pour l'IRM, la question de son maintien puisse se poser.

Si l'accès aux soins ambulatoires est garanti par l'UE, il n'en demeure pas moins certains obstacles. C'est pourquoi plusieurs organismes transfrontaliers, dont le Centre Européen de la Consommation, travaillent pour faciliter la mobilité des patients en zone frontalière

Nouveauté 2023

La numérisation du système de santé allemand se poursuit en 2023.

Les ordonnances sont disponibles sur l’application Das E-Rezept depuis le mois de septembre dernier.

Et désormais, elles le sont directement sur la carte vitale, la « Gesundheitskarte ».

Les patients doivent simplement présenter leur carte vitale au pharmacien pour récupérer leurs médicaments.

Même chose pour les soins à domicile. 

Autre changement : le certificat d’incapacité de travail, le papier « jaune » est directement transmis numériquement par le médecin à la caisse d’assurance maladie du patient.

C’est à l’employeur de faire les démarches auprès de l’assurance maladie pour consulter l’arrêt maladie.

Mais l’employé est toujours tenu de signaler son arrêt de travail à son employeur.

(La page Se soigner en Allemagne sera mise à jour courant janvier avec ces nouvelles dispositions)

Un médecin avec un stéthoscope autour du cou tient un document.

Se soigner en Allemagne

En consultant un médecin en Allemagne, vous pouvez vous faire rembourser par votre CPAM française sous réserve de respecter certaines obligations.

Passer une IRM en Allemagne

Le CEC vous donne toutes les informations à connaître avant le jour J et vous propose une lettre type à envoyer à votre caisse maladie.

IRM en Allemagne: l'autorisation préalable est-elle encore justifiée ?

Passer une IRM en Allemagne, c'est possible. Mais l'examen est soumis à une autorisation préalable par la CPAM. Une procédure devenue inutile pour Martine Mérigeau, Directrice générale du CEC.

Mobilité des patients en zone frontalière

L’Eurodistrict souhaite impulser des projets concrets de coopération sanitaire franco-allemande, qui permettront aux citoyens français et allemands de cet espace géographique d’accéder plus facilement aux soins disponibles dans le pays voisin.