Règles de conduite en Allemagne

Nous vous donnons des informations sur les principales règles de circulation et de sécurité en Allemagne.

1. Limites de vitesse : 50 km/h en ville, 100 km/h sur les routes

La limite de vitesse dans les villes allemandes est généralement de 50 km/h. Tout comme en France, il existe aussi des zones 30.

Hors agglomération, la vitesse par défaut est de 100 km/h. Sur les autoroutes allemandes, cela est bien connu, pas de limite de vitesse imposée mais une vitesse conseillée à 130 km/h. Attention ! Faite attention aux panneaux car de nombreuses portions d’autoroute ont tout de même une vitesse limitée, notamment en cas de travaux (souvent réduite à 110 km/h). 

Quid des caravanes ou voiture avec remorque ? Elles doivent respecter une vitesse de 80 km/h sur autoroute, sauf si une dérogation leur a été accordée après un contrôle technique allemand satisfaisant (TÜV) : un autocollant est apposé à l’arrière de la caravane/remorque et la limitation de vitesse est augmentée à 100 km/h.

2. Les équipements obligatoires : un gilet de sécurité, un triangle de signalisation et une trousse de premiers secours

Il est obligatoire en Allemagne d'avoir au moins un gilet de sécurité fluorescent dans son véhicule, quelque soit le nombre de passagers à bord, sous peine de recevoir une amende de 15 euros. Cette obligation ne concerne pas les 2 roues. Contrairement à la France, en cas de panne ou d'accident, il est vivement conseillé de le porter mais cela n'est pas obligatoire en Allemagne.

Comme dans de nombreux pays européens, le triangle de signalisation de danger est obligatoire en Allemagne. Mais la législation allemande impose aussi d'équiper son véhicule d'une trousse de premiers secours, qui peut être achetée en pharmacie, station-essence, ou grande surface (attention à la date de péremption des produits!). Le non-respect de ces règles peut entraîner le paiement d’une amende entre 5 et 15 euros.

Plus d'informations sur les équipements obligatoires en Europe sur le site du CEC France

    3. Les pneus hiver en fonction de la météo

    1. Quand équiper son véhicule de pneus hiver pour rouler en Allemagne ?

    En clair, dès que les conditions climatiques l’imposent (neige, verglas, pluie verglaçante, givre, neige fondante etc.). Et cela concerne aussi les véhicules immatriculés à l'étranger. Plus précisément, la réglementation allemande ne prévoit ni température plancher, ni période fixe.

    Il est préférable de s’équiper de pneus hiver si l’on circule en Allemagne en hiver, même sans neige ou verglas sur la route, les conditions climatiques pouvant varier au cours du trajet et de la journée. Généralement les Allemands se fient à la règle « Oktober bis Ostern » (octobre à Pâques).

    L'automobiliste doit penser aussi à mettre de l'antigel dans son liquide lave-glace.

    Les véhicules deux roues ne sont pas concernés par l'usage de pneus neige. 

    2. "Pneus hiver" : qu'est-ce que c'est ?

    Pneus dont la profondeur de profil minimale est de 1,6mm.

    Trois types de pneus sont actuellement acceptés comme pneus hiver en Allemagne :

    • Les pneus portant le « symbole alpin » (pictogramme représentant une montagne et un flocon),
    • Les pneus toutes saisons marqués du symbole M&S sur le flanc (M&S = Mud & Snow en anglais, Matsch und Schnee en allemand - variantes: M+S, M*S)
    • Les pneus toutes saisons M+S marqués en plus du symbole alpin.

    Attention : à compter du 30.09.2024, seuls les pneus portant le symbole alpin seront acceptés comme pneus hiver, car contrairement aux pneus M+S, ils remplissent les normes de performance et de qualité obligatoires, par exemple, l’adhésion aux surfaces mouillées. Les pneus hiver fabriqués depuis le 1er janvier 2018 doivent d’ailleurs obligatoirement être marqués de ce symbole.

    Bon à savoir : Les pneus cloutés ne sont pas autorisés en Allemagne.

    3. Quels sont les risques si je n’ai pas mes pneus hiver ?

    Outre le fait qu’il est dangereux de rouler avec un véhicule non adapté aux conditions climatiques, les automobilistes, mais aussi les propriétaires qui prêtent le véhicule, risquent une amende :

    • de 60 € à 120 € pour le conducteur + 1 point de pénalité s’il réside en Allemagne
    • de 75 € pour le propriétaire du véhicule.

    Mais surtout les automobilistes non équipés risquent de ne pas être couverts par leur assurance en cas d'accident.

    Plus d’informations sur les règles relatives aux pneus hiver en Europe sur le site du CEC France.

    4. Alcool au volant

    Quel est le taux d'alcool autorisé au volant en Allemagne ? Quels sont les risques et pour quels taux d'alcoolémie ?

    A l’instar des conducteurs allemands, les détenteurs de permis étranger se voient attribuer des points lorsqu’ils commettent une infraction d’une certaine gravité. Lorsque la somme cumulée de ces points atteint 8 points, les autorités allemandes prononcent une interdiction de circuler sur le territoire allemand. Le conducteur sanctionné sera invité à se présenter devant l'autorité routière allemande compétente afin de procéder à la notification de la décision sur son permis francais. Vous conservez toutefois votre permis francais et la possibilité de rouler en France. Par ailleurs, le système des points en Allemagne est distinct et n’impacte pas le calcul de vos points français.

    Taux d'alcoolémie et sanctions

    • Pour les moins de 21 ans :

      Tolérance zéro pour tous les conducteurs de moins de 21 ans et ceux ayant moins de 2 ans de permis circulant sur le territoire allemand : en d’autres termes, il est interdit de boire avant de conduire. En cas d’infraction, le contrevenant encourt une amende de 250 € et peut comptabiliser 1 point.
    • Pour un taux d'alcoolémie compris entre 0,3 et 0,49g par litre de sang

      Le fait d'avoir un tel taux d'alcoolémie n'est ainsi pas constitutif d'une infraction en Allemagne. Vous pouvez comptabiliser 3 points et une annulation du permis mais seulement si vous n'êtes visiblement pas en état de conduire ou si vous provoquez un accident.
    • Pour un taux d'alcoolémie compris entre 0,5 et 1,09g par litre de sang

      Vous pouvez comptabiliser 2 points et encourir une amende de 500 €, ainsi qu’une interdiction de circuler sur le territoire d’1 mois. En cas de récidive, l’amende est majorée à 1000 € et 3 mois d'interdiction de circulation.

    • Pour un taux d'alcoolémie à partir de 1,10g par litre de sang

      Vous pouvez comptabiliser 3 points et l'annulation de votre permis avec paiement d’une amende de plusieurs milliers d'euros ou un emprisonnement.

    Plus d'informations  si vous circulez en Europe sur le site du CEC France