Bourses et démarches administratives

Quand on est étudiant, financer ses études peut être un casse-tête. C'est encore plus le cas si vous voulez partir à l'étranger comme en Allemagne.

Mais rassurez-vous, vous pouvez être aidé grâce à de nombreuses bourses : Erasmus +, DAAD, OFAJ, Aide à la mobilité internationale (AMI), BAFÖG, fondations, etc. 
Pour en bénéficier, faites-en la demande le plus vite possible dès que vous êtes certain de partir en Allemagne. 

Autre chose à faire rapidement à votre arrivée dans le pays voisin : l'enregistrement auprès du « Einwohnermeldeamt » dans votre nouvelle ville.
Nous vous conseillons également de prendre une assurance reponsabilité civile et une assurance habitation.

Enfin, sachez également qu'une année en échange universitaire à l'étranger ne doit pas vous empêcher d'exprimer votre voix. Inscrivez-vous sur la liste électorale du Consulat français le plus proche pour voter aux élections. En tant que citoyen de l'Union européenne, vous avez la possibilité de participer à certains scrutins locaux et européens.

Les aides financières pour les étudiants

Vous pouvez obtenir un coup de pouce pour financer vos études en Allemagne auprès de plusieurs organismes français et allemands.

ERASMUS +, c'est le programme le plus connu des étudiants qui souhaitent partir à l’étranger.
Que ce soit pour un stage ou des études, l’Union européenne couvre une partie des frais.

Cette bourse est forfaitaire et adaptée au coût de la vie du pays de destination.

Pour l’Allemagne, elle va de 260€/mois à 700€/mois (pour les étudiants ultramarins).

Le Ministère de l’Enseignement supérieur soutient les étudiants boursiers avec l’Aide à la mobilité internationale (AMI) et octroie une aide complémentaire de 400€/mois pour un stage ou des études à l’étranger.

Les Conseils régionaux accordent également des aides financières à la mobilité internationale mais les critères d’attribution diffèrent d’une région à l’autre.


A titre d’exemple, Le dispositif AMI de la Région Grand Est est ouvert pour les étudiants (jusqu’à 29 ans) inscrits en BTS, DUT, Bac+3 à Bac+5 dans un établissement universitaire de la région.

L’aide va de 500€ à 800€ avec un supplément de 200€ pour les étudiants boursiers et de 100€ pour des études ou un stage en Allemagne, en Suisse, au Luxembourg et en Belgique.

L’Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ) propose des bourses pour des stages pratiques en Allemagne ou pour des cours de langue.

L’Office allemand d’échanges universitaires (« Deutscher Akademischer Austauchdienst ») propose des bourses pour des séjours en Allemagne de longue durée. Elles vont de 325€/mois pour les étudiants non diplômés à 2 300€/mois pour les doctorants en aéronautique, astronautique, énergie et transports. 

Attention :

Le DAAD n'accorde pas de bourse pour un stage en Allemagne.

Le BAFÖG (Bundesausbildungsförderungsgesetz) est un programme de financement des étudiants de l’Etat fédéral.
Il s’agit d’une subvention et d’un prêt sans intérêt à rembourser à la fin des études.

Si cette bourse est difficile à obtenir car les conditions d’éligibilité sont très strictes, il ne coûte rien de vérifier si vous pouvez y prétendre !

De nombreuses fondations allemandes offrent un coup de pouce aux étudiants étrangers voulant faire des études en Allemagne.
Comme par exemple, la Fondation Heinrich-Böll, la Fondation Friedrich Ebert, la Fondation Rosa Luxembourg ou encore la Fondation Konrad Adenauer.

Retrouvez de nombreux conseils sur le Stiftungsindex afin que vous puissiez les solliciter.

L’Université franco-allemande (UFA) octroie chaque année une aide mensuelle de 300€ à 80 étudiants par cursus.

Vous pouvez retouver l'ensemble des bourses proposées pour un séjour d'étude en Allemagne sur CAMPUS France.

Enregistrement en mairie

C’est l’une des premières choses à faire en arrivant en Allemagne pour un séjour de plus de trois mois : l’enregistrement auprès du « Einwohnermeldeamt » de votre nouvelle ville.
C’est obligatoire. Vous encourrez une amende de 1000€ si vous ne le faites pas.
Cette déclaration peut être réalisée en ligne ou en mairie.
Il vous faut :

  • Un formulaire d’inscription « Anmeldeformular »
  • Un contrat de bail
  • Une pièce d’identité

Si vous êtes Français ou ressortissant d’un pays de l’Union européenne, vous n’avez pas besoin de visa ou de carte de séjour. Votre carte d’identité ou passeport en cours de validité suffit.

Dans certaines régions, l’inscription peut être payante.
Si vous quittez l’Allemagne, n’oubliez pas de le signaler aux autorités.
 

Bon à savoir :
Sur le formulaire d’inscription, cochez « alleinige Wohnung » (logement unique) pour indiquer que c’est votre seul lieu d’habitation et que vous quittez le logement familial. C’est primordial pour les étudiants qui sont déjà inscrits dans un établissement universitaire allemand ou dont les parents habitent en Allemagne. 
Si jamais vous cochez la case « Nebenwohnung », vous pourriez devoir payer une taxe supplémentaire, la « Zweitwohnungsteuer ».

Lors de votre déclaration de domicile, on vous demandera quelle est votre religion.
La « Kirchensteuer »est payée par toute personne vivant en Allemagne qui déclare une appartenance religieuse, qu’elle soit catholique, protestante, musulmane ou encore juive. 

Les assurances

Assurance responsabilité civile – « Privathaftpflichtversicherung » :
La « Privathaftpflichtversicherung » n’est pas obligatoire. Elle vous couvre en cas de dommages que vous causeriez à autrui ou à des biens (comme votre logement).

Vérifiez si votre assurance responsabilité civile française fonctionne aussi en Allemagne. Si ce n’est pas le cas, vous devrez donc en souscrire une nouvelle.

Comparez les assurances sur le site Connexion Emploi

Assurance logement – « Hausratversicherung »
Contrairement à la France, l’assurance habitation est conseillée mais n’est pas obligatoire pour le locataire en Allemagne.
Néanmoins, certains propriétaires la demandent (« Hausratversicherung »).

Votre bailleur peut avoir souscrit une assurance pour votre logement et répercute son coût dans les charges.
Rapprochez-vous de lui pour savoir s'il veut que vous en souscriviez une aussi.

Bon à savoir :
Il n’existe pas d’assurance multirisques habitation en Allemagne. Pour couvrir plusieurs risques, vous n’aurez pas d’autre solution que de souscrire plusieurs assurances. Pensez à comparer les offres !

Assurance maladie – « Krankenkasse » 
C’est une obligation, vous devez être affilié à un régime d’assurance maladie. Mais vous ne pouvez pas en avoir un en France ET un en Allemagne.
Plus d'informations et de conseils sur l'assurance maladie pour les étudiants et sur le système de santé en Allemagne.

Plus d'informations sur les assurances en Allemagne.

Devoir citoyen : voter en Allemagne

Si vous partez vivre en Allemagne alors qu’une élection se profile en France, vous pouvez vous inscrire sur la liste électorale consulaire.
Vous pourrez alors voter pour les Conseillers des Français de l’étranger, la présidentielle, les législatives, les européennes ou un referendum.

Parce que vous n’êtes pas que citoyen français mais aussi citoyen européen, vous pouvez participer aux élections locales (« Gemeinden » et « Landkreis ») et européennes en Allemagne.
Contrairement à en France, pas besoin de vous inscrire sur les listes électorales car, à votre arrivée, vous vous êtes déjà déclaré au « Einwohnermeldeamt ».
En cas d’absence le jour du scrutin, sachez que vous pouvez exprimer votre voix par correspondance (« Briefwahl »). En revanche, le vote par procuration n’existe pas en Allemagne.

Guide étudiant 2022

Pour tout savoir sur les universités et les cursus qu'elles proposent mais aussi les bourses et aides financières, la recherche d'un logement, les jobs étudiants ou encore l'assurance maladie en Allemagne, découvrez notre Guide étudiant interactif !