Communiquer et voyager en Allemagne

Pas besoin de changer de forfait de téléphone pour votre année dans une fac allemande grâce à la suppression des frais d'itinérance. Mais si vous souhaitez avoir un numéro allemand, privilégiez des offres sans engagement. 

Vous pouvez venir étudier en Allemagne avec votre voiture sans devoir l'immatriculer mais attention aux zone à faibles émissions.
Au quotidien, prenez le vélo ou les transports en commun et n'oubliez pas de valider votre ticket ! 

L'Allemagne est un pays magnifique, vous devez impérativement profiter de votre année universitaire pour le visiter ! 
Alors prenez l'ICE ou les trains régionaux pour rallier Berlin et découvrir son histoire, sa street-culture et sa vie nocturne.
Hambourg avec son port et Sankt Pauli son quartier alternatif.
Ou encore Munich, sa vieille ville, ses musées, ses nombreux parcs et l'Oktoberfest.
Pour plus de nature, partez en randonnée dans la Forêt Noire (Bade-Wurtemberg), allez faire du kitesurf sur l'Île de Fehmarn dans la mer Baltique ou skiez dans les stations des Alpes bavaroises !

Téléphonie mobile

En Europe, les frais d’itinérance ont été supprimés.
Cela signifie que vous pouvez utiliser votre forfait français lorsque vous êtes en déplacement dans un autre pays de l’UE.
Les appels, SMS, MMS et la navigation sur internet depuis votre « Handy » ne vous coûteront pas plus chers parce que vous êtes en Allemagne.

Si votre opérateur remarque que vous consommez plus votre forfait en Allemagne qu’en France, il est susceptible de vous demander de vous justifier. Rassurez-vous, un séjour d’étude à l’étranger est un bon motif.

Bien entendu, rien ne vous empêche de souscrire un abonnement auprès d’un opérateur allemand. Vous pourrez l’utiliser sans restriction lorsque vous rentrerez passer quelques jours en France.
Mais privilégiez toujours les offres sans engagement.

Abonnement internet

Si vous emménagez dans une « Wohngemeinschaft », une colocation, il est possible que l’un de vos colocataires ait déjà un abonnement et vous demande de participer au paiement mensuel.
Mais si ce n’est pas le cas ou que vous allez vivre seul, sachez que de nombreux opérateurs proposent un abonnement internet et téléphonie mobile.

Nous vous conseillons fortement de prendre un abonnement sans engagement de durée si vous restez en Allemagne pour un ou deux semestres.
La période minimale d’engagement est généralement de 24 mois.
Et il est souvent compliqué de résilier votre contrat de manière anticipée. Un déménagement à l’étranger n’est pas considéré comme un motif de résiliation, sauf si votre opérateur ne peut pas vous fournir la prestation dans votre nouveau lieu de résidence.
Pensez à faire votre demande de clôture trois mois avant votre départ.

Comment se déplacer ?

En voiture

Si allez étudier en Allemagne en prenant votre voiture, vous n’aurez pas besoin de changer l’immatriculation de votre véhicule.
Mais si vous restez plus longtemps, après vos études, vous serez obligé de le faire.

En cas d’accident avec un autre véhicule, y compris un simple accrochage sur un parking, attendez le propriétaire ou contactez la police. A défaut, vous risquez d’être poursuivi pour délit de fuite. 

Plus d’une cinquantaine de villes allemandes ont mis en place des zones à faibles émissions (ZFE).
Les véhicules les plus polluants n'ont pas le droit de circuler dans ces « Umweltzonen ».
L’équivalent allemand de la vignette Crit’Air, une « Umweltplakette » est obligatoire.
En cas d’infraction, une amende d’environ 80€ peut vous être infligée ainsi qu’une mise en fourrière de votre véhicule.

Tout sur les vignettes écologiques en Allemagne.

En transports en commun

Lors de votre inscription dans votre nouvelle université, il est possible que vous receviez en même temps un abonnement pour les transports en commun locaux.
Avec cet abonnement semestriel, vous pouvez vous déplacer en bus, tram, train et métro sans restriction !

Dans certaines villes, vous pouvez même prendre les transports en commun gratuitement les soirs et week-ends sur simple présentation de votre carte d’étudiant.
Sachez qu’un voyage sans titre de transport peut vous coûter très cher : 60 € au minimum.
Très souvent les contrôleurs ne portent pas d’uniforme, pour éviter que les fraudeurs ne les repèrent à l’avance… donc achetez et validez votre titre de transport !

En vélo ou à pied

En Allemagne, les feux tricolores sont sacrés ! Que vous soyez piétons ou cyclistes, respectez-les même si la rue est déserte et qu’il n’y a aucun véhicule à l’horizon. Sous peine sinon de vous faire verbaliser.

À vélo, vous risquez ainsi une amende si vous n’empruntez pas les pistes cyclables, si vous circulez sur un trottoir ou si vous n’avez pas de lumière.
Vous vous exposez à des poursuites pénales si vous avez une alcoolémie trop élevée (supérieure à 1,6 g/L sang, ou même à 0,3 si vous avez une conduite dangereuse ou êtes impliqué dans un accident).
Le casque n’est pas obligatoire mais fortement recommandé.

Guide étudiant 2022

Pour tout savoir sur les universités et les cursus qu'elles proposent mais aussi les bourses et aides financières, la recherche d'un logement, les jobs étudiants ou encore l'assurance maladie en Allemagne, découvrez notre Guide étudiant interactif !