Job étudiant, Minijob, stage et apprentissage

En France, 40% des étudiants ont un emploi en marge de leurs cursus universitaire. Ce chiffre est même encore plus élevé si l'on compte les alternants.

C'est peu ou prou la même chose en Allemagne où nombre sont les jeunes qui travaillent le soir et les week-ends pour financer leur année, payer leur loyer, se nourrir et avoir des loisirs.
Le marché de l'emploi de nos voisins a une spécificité : les Minijobs.
Des boulots à temps partiel qu'on trouve principalement dans le commerce de détail et la restauration.

Job étudiant, salaire minimum, durée du travail, stage et apprentissage, cet article vous donne toutes les informations dont vous aurez besoin si vous voulez travailler à côté de vos études en Allemagne !

Salaire minimum et durée du travail

A partir du 1er juillet 2022, le salaire minimum (« Mindestlohn ») sera fixé à 10,45€ brut par heure puis 12€ brut/h dès le 1er octobre 2022. Il existe également des salaires minimums sectoriels plus élevés.

Mais attention, il y a des exceptions pour les minjobs, les travailleurs saisonniers, les moins de 18 ans ou les stagiaires (pour les stages obligatoires).
Plus d’informations sur le site du Ministère fédéral du Travail et des Affaires sociales.

Les salaires sont présentés généralement en « brut », les cotisations salariales seront déduites de votre salaire lors de son versement.

Comme en France, l’impôt sur le revenu est prélevé à la source.

Vous devrez faire une déclaration d’impôt, chaque année (« Lohnsteuererklärung ») pour éventuellement récupérer le trop payé.

Vous en saurez plus en consultant le site de l’emploi franco-allemand Connexion Emploi et/ou faire des simulations de salaires (en allemand).

La durée légale de travail est de 40h par semaine en Allemagne, pour un emploi à temps plein, soit 8h par jour pendant cinq jours.
Néanmoins, elle peut être portée à 48h/semaine pour une semaine de travail de six jours.
A l’inverse, dans certains secteurs, cette durée légale peut être inférieure.

En principe, travailler le dimanche et les jours fériés est interdit. Mais certains secteurs sont exemptés comme la restauration ou le domaine de la culture et des loisirs.

Les grandes lignes du contrat de travail en Allemagne sur Connexion Emploi.

Les emplois pour étudiant

Minijob

Après les cours, il est possible d’avoir un Minijob. C’est un contrat hyper-flexible, pratique pour les étudiants.
Aucune compétence particulière n’est exigée.
Cet emploi à temps partiel, rémunéré 450€/mois (520€/mois dès octobre 2022) mais limité à 70 jours de travail par an.
Attention, pour ne pas dépasser 450€/mois tout en respectant le salaire minimum (10,45€ dès juillet 2021), il n’est pas possible de dépasser 43 heures de travail par mois.

Le commerce de détail et la restauration sont les deux secteurs qui recrutent le plus de « Minijobber ».

Tout ce qu’il faut savoir sur les Minijobs avec Connexion Emploi.

« Werkstudent »

Vous pouvez aussi devenir « Werkstudent ». C’est un statut qui n’existe pas en France.
Vous ne devez pas travailler plus de 20h par semaine pendant la période de cours pour une rémunération au salaire minimum.
Attention :

  • Il ne faut pas gagner plus de 450€, pour conserver le statut spécifique d’étudiant travailleur.
  • Les missions qui vous sont confiées doivent avoir un lien avec votre cursus universitaire.

 

En plus de la « Bundesagentur für Arbeit », il existe de nombreux sites sur lesquels vous trouverez des emplois à temps partiel adaptés à la poursuite des études :

 

Pour postuler, soignez votre dossier de candidature (« Bewerbungsmappe ») :

  • Lettre de motivation en allemand
  • CV adapté aux spécificités (« Lebenslauf »)
  • Justificatifs (diplômes, relevés de notes, certificats de travail…)

Liens utiles pour candidater :
Connexion-Emploi, Le site emploi franco-allemand
Le CV allemand - Travailler en Allemagne (travailler-en-allemagne.com)

 

« Hiwi, studentische und wissenschaftliche Hilfskraft »

Devenez étudiant assistant !

Vous travaillerez dans votre université pour aider les professeurs ou gérer des tâches administratives (recherches, préparation de cours, tutorats, séminaires, accueil et rangement de la bibliothèque…).

Attention, ce n’est pas un salaire, car vous serez payé à l’heure travaillée, dans la limite de 20h/semaine et 26 semaines/an.

Les stages

Il existe différents types de stages en Allemagne :

  • Stage obligatoire (« Pflichtpraktikum »)
  • Stage volontaire (« freiwilliges Praktikum »)
  • Stage de formation professionnelle (« Ausbildungspraktikum »)
  • Stage pratique (« studienfachbezogenes Praktikum »)
  • Stage médical (Famulatur)

Chaque stage est soumis à des règles spécifiques mais seul un stage volontaire, de plus de trois mois est obligatoirement payé au salaire minimum.

Le temps de travail du stagiaire ne peut dépasser 40h/semaine et l’employeur n’est pas obligé d’accorder des congés payés (sauf pour le stage volontaire).

Alternance/Apprentissage

Depuis 2020, un salaire minimum (« Mindestlohn ») pour les apprentis a été instauré en Allemagne.

Si vous commencez votre apprentissage cette année, vous percevrez au moins 585€ par mois.

Toutefois, de nombreux secteurs d’activités appliquent des conventions collectives prévoyant un salaire minimal tarifaire (« tariflicher Mindestlohn ») plus élevé que ce salaire minimum légal.

Il existe deux types d'alternances en Allemagne que nous vous présentons dans l'article consacré aux cursus outre-Rhin​​​​​​​. 

Guide étudiant 2022

Pour tout savoir sur les universités et les cursus qu'elles proposent mais aussi les bourses et aides financières, la recherche d'un logement, les jobs étudiants ou encore l'assurance maladie en Allemagne, découvrez notre Guide étudiant interactif !