La rénovation énergétique en Allemagne : travaux et aides financières

Qu’est-ce que la rénovation énergétique ? A quoi ça sert ?
Quels types de travaux doivent-ils être réalisés ? Par quoi faut-il commencer ? L’isolation ? La ventilation ?  Le chauffage ? Changer la chaudière ?  
Existe-t-il des aides financières en Allemagne pour réaliser les travaux ? Subventions ? Crédit ?
Le Centre Européen de la Consommation vous explique les avantages de la rénovation énergétique et vous détailles les modes de financement des travaux en Allemagne.

L'essentiel au cas par cas

Les seules conditions, pour recevoir des aides, sont que le bien à rénover soit sur le territoire allemand et que vous l’occupiez au moins quatre mois par an.
 

  • Résident fiscal allemand

Les subventions ne sont pas soumises à la résidence fiscale en Allemagne. Mais le crédit d’impôt l’est.
Vous pouvez donc bénéficier des aides de la KfW, du BAFA ou de la déduction d’impôt. 

  • Non-résident fiscal

Les subventions ne sont pas soumises à la résidence fiscale en Allemagne. Mais le crédit d’impôt l’est.
Vous pouvez bénéficier des subventions d’investissement ou de remboursement (crédit) de la KfW et du BAFA car ces aides ne sont pas soumises à une obligation de résidence fiscale.
En revanche, vous ne pourrez pas solliciter de déduction d’impôt.

Les seules conditions, pour recevoir des aides, sont que le bien à rénover soit sur le territoire allemand et qu’il soit occupé au moins quatre mois par an.

  • Résident fiscal allemand

Les subventions ne sont pas soumises à la résidence fiscale en Allemagne. Mais le crédit d’impôt l’est.
Vous pouvez donc bénéficier des aides de la KfW, du BAFA ou de la déduction d’impôt. 

  • Non-résident fiscal

Vous pouvez bénéficier des subventions d’investissement ou de remboursement (crédit) de la KfW et du BAFA car ces aides ne sont pas soumises à une obligation de résidence fiscale.
En revanche, vous ne pourrez pas solliciter de déduction d’impôt.

Les seules conditions, pour recevoir des aides, sont que le bien à rénover soit sur le territoire allemand et qu’il soit occupé au moins quatre mois par an.

  • Résident fiscal allemand

Les subventions ne sont pas soumises à la résidence fiscale en Allemagne. Mais le crédit d’impôt l’est.
Vous pouvez donc bénéficier des aides de la KfW, du BAFA ou de la déduction d’impôt. 

  • Non-résident fiscal

Vous pouvez bénéficier des subventions d’investissement ou de remboursement (crédit) de la KfW et du BAFA car ces aides ne sont pas soumises à une obligation de résidence fiscale. 
En revanche, vous ne pourrez pas solliciter de déduction d’impôt.

C’est un cas particulier. Dès lors que le bien est loué comme logement de vacances, il n’est plus considéré comme logement d’habitation. Il faut solliciter un autre programme de rénovation énergétique pour les "Nichtwohngebäude" (NWG), logements non résidentiels. La banque publique KfW et l’Office fédéral de l’Economie et du contrôle de l’exportation (BAFA) proposent des aides financières adaptées. Pour en bénéficier, il n’est pas nécessaire d’être résident fiscal allemand.

Un parc immobilier neutre en carbone en 2045

En Allemagne, cela fait plus de 20 ans que les propriétaires sont incités à réaliser des travaux de rénovation énergétique. Plus de 5 millions d’entre eux ont déjà bénéficié d’aides financières de l’Etat fédéral pour réhabiliter leur maison ou leur appartement. Un mouvement que Berlin doit poursuivre pour atteindre son objectif : un parc immobilier quasiment neutre sur le plan climatique à l’horizon 2045.

Rénovation énergétique : un geste économique et écologique

Faire des travaux de rénovation énergétique, c’est une très bonne idée pour votre porte-monnaie et une excellente nouvelle pour la planète.
Isolation, chauffage, régulation, ventilation, ces quatre types de travaux entrent dans le cadre de la rénovation énergétique.
Mais attention, il ne faut pas les faire dans n’importe quel ordre.
La première étape est de faire appel à un expert pour qu’il vous dresse un bilan thermique de votre logement. Cela vous permettra de déterminer quelles sont les faiblesses de votre maison et quels travaux sont prioritaires.

L’isolation thermique : priorité n°1 !

Changer le système de chauffage de votre logement sera inutile si vous n’avez mis fin aux déperditions énergétiques.

C’est comme vouloir remplir d’eau une baignoire sans avoir bouché le trou d’évacuation.

Dans de nombreux cas, c’est au niveau des combles et de la toiture que les pertes de chaleurs sont les plus importantes.
D’après l’Ademe, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, 25% à 30% de l’énergie s’évade par le toit.
Pour que votre maison conserve mieux la chaleur en hiver et la fraîcheur en été, il convient de commencer par rénover les parties supérieures de votre logement.
Avec l’isolation thermique des combles, vous devriez déjà ressentir un premier effet sur votre facture.

Après le toit, l’isolation des murs doit être la deuxième étape à engager, car ils sont responsables de 25% des pertes de chaleur.
Pour y remédier, deux solutions :

  • par l’intérieur en collant un isolant sur la parois
  • par l’extérieur. C’est plus cher mais plus efficace.

Changer vos fenêtres et vos portes pourraient vous permettre de réduire lea gaspillage énergétique de 10 à 15%.

7 à 10% de l’énergie perdue est le résultat d’un manque d’isolation des planchers au-dessus de pièces non chauffées.
Vous pouvez éviter cette déperdition en mettant des panneaux isolants sur le plafond de votre cave ou votre garage.

Changement de système et/ou des équipements de chauffage

Avec les travaux d’isolation, vous réduisez les pertes d’énergie, améliorez votre confort et allégez le poids de la facture sur votre compte en banque.
Mais vous pouvez en faire plus en changeant le mode de chauffage ou en remplaçant votre ancien équipement.

Pompe à chaleur, chaudière biomasse ou encore chauffe-eau solaire individuel sont des systèmes à privilégier puisqu’ils utilisent des énergies renouvelables.
Ils peuvent coûter très cher à l’achat mais vous permettront de faire des économies sur la durée.
Vous pouvez d’ailleurs obtenir une aide financière pour les installer dans votre logement.

Pour encore mieux contrôler votre consommation d’énergie, pensez à installer des équipements de régulation du chauffage.
Certains peuvent être programmés, connectés et/ou contrôlés à distance pour ajuster la consommation à l’emploi du temps des résidents.
Des dispositifs permettent d’anticiper et d’adapter le chauffage en prenant en compte les variations de températures extérieures.

Améliorer la qualité de l’air avec la ventilation

Votre logement, parfaitement isolé, est désormais quasi-hermétique. Le revers de la médaille, c’est que l’air se renouvèle moins bien. Ce qui dégrade la qualité de l’air et favorise l’humidité, ainsi que l’apparition de moisissures et de champignons.
Installer un système efficace de ventilation est donc primordial.
Vous avez le choix entre une ventilation mécanique contrôlée (VMC) « simple flux », qui extrait l’air vicié et introduit de l’air propre, ou une VMC « double flux » qui, en plus, préchauffe l’air entrant dans votre maison.

Aides financières disponibles en Allemagne

En lisant ces lignes, vous vous dîtes que ça va vous coûter cher. Oui, la facture risque d’être élevée.
Mais rassurez-vous, pour vous aider, il existe un système efficace d’aides financières accordées par l’Etat.


La stratégie est simple : « plus le projet est ambitieux, plus le financement est élevé ». L’Allemagne privilégie une approche globale, la rénovation complète du logement.
Vous pouvez tout de même élaborer un plan de rénovation sur 15 ans, Individueller Sanierungsfahrplan für Wohngebäude (iSFP) ou réaliser seulement certains travaux individuels.  

Les piliers du système sont la Kreditanstalt für Wiederaufbau - KfW (l'Institut de crédit pour la reconstruction), le Bundesamt für Wirtschaft und Ausfuhrkontrolle - BAFA (Office fédéral de l’économie et du contrôle des exportations), le Bundesfinanzministerium - BMF (ministère fédéral des Finances) et les Länder (régions).

Ces trois organismes proposent un soutien financier pour :

  • Isoler les murs, les toits, les plafonds de la cave et des étages
  • Installer ou remplacer des fenêtres et des portes extérieures
  • Installer ou renouveler la protection thermique pour l’été contre la chaleur
  • Renouveler et optimiser l'installation de chauffage
  • Installer des systèmes de ventilation
  • Installer des systèmes de contrôle intelligents qui optimisent la consommation d'énergie

Bon à savoir
Les aides financières sont accordées pour la rénovation de la résidence principale et, sous certaines conditions, pour une résidence secondaire.
Le bien que vous souhaitez rénover doit être en Allemagne, vous devez y vivre au moins quatre mois par an. Et avoir une consommation d’énergie supérieur à 25% de celle que vous auriez eu si vous y habitiez toute l’année. Contrairement à la France, la résidence fiscale n’entre pas en ligne de compte à l'exception du crédit d'impôt.

Subvention et crédit avec la Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW)

Depuis 2006, la banque publique KfW encourage les travaux de rénovation et d’efficacité énergétique et s’appuie sur les banques commerciales pour octroyer des prêts avantageux et des subventions. Retrouvez l’ensemble des programmes proposés par la KfW (en allemand) ou la synthèse des aides sur cette page disponible en anglais.

Aides de la KfW en 30s
Pour une rénovation complète, la KfW peut accorder une aide financière pour les travaux jusqu’à 75 000€.
Le montant de la subvention ou du crédit dépend des performances énergétiques atteintes à l’issue des travaux et de l’utilisation, ou non, d’énergies renouvelables.
Des aides supplémentaires peuvent être accordées si vous établissez un plan de rénovation individuel (étape par étape) avec un expert en efficacité énergétique mais aussi pour le suivi de chantier.
Attention, la maison doit avoir été construite ou rénovée plus de cinq ans avant la demande d’aide pour la rénovation énergétique.

Subvention d'investissement

Une subvention d’investissement peut être accordée :

  • Pour la rénovation complète de votre logement d’habitation.
  • Lors de l’achat d’un bien immobilier rénové récemment dès lors que les montant des travaux sont indiqués séparément (sur le contrat de vente par exemple).
  • Pour la transformation d’une surface non habitable en surface habitable

Le montant de l’aide peut atteindre 75 000€ par logement et dépend de l’efficacité énergétique qui sera atteinte après les travaux. Il peut être augmenté en cas d’installation d’un système à énergie renouvelable.

Il faut donc d’abord mesurer le niveau de performance énergétique de la maison qui sera atteint grâce aux travaux. Vous pouvez essayer de le faire vous-même mais le plus simple, c’est de laisser cette tâche à un expert.
L’échelle pour mesurer la performance énergétique va de 40 à 100. Si la valeur obtenue se rapproche de 40, cela signifie que votre logement sera moins énergivore. Vous percevrez alors plus de subventions.

Pour recevoir une subvention d’investissement, veillez à respecter les démarches étape par étape, c’est primordial.

Vos démarches

Vous avez pris votre décision, vous voulez faire des travaux de rénovation énergétique. Commencez par consulter un expert en efficacité énergétique reconnu comme tel par la Deutsche Energie-Agentur (dena), l’Agence allemande de l’énergie.  Seul lui sera en mesure de vous confirmer si les travaux que vous envisagez permettront de répondre à vos attentes et de recevoir une subvention d’investissement. Ce recours à un spécialiste peut être onéreux mais la KfW peut vous rembourser ses services jusqu’à 50%.

Si vous ne voulez pas d’une rénovation globale mais en plusieurs étapes (sur 15 ans maximum), vous devrez présenter à l’expert votre plan de rénovation individuel (iSFP). Vous pourrez alors bénéficier d’une augmentation de 5% de vos subventions. Ce plan individuel peut d’ailleurs être pris en charge, en partie, par le BAFA. 

Il est ensuite temps de demander des devis aux entreprises spécialisées. Vous pouvez en trouver auprès des chambres des métiers locales.

C’est primordial. Ne signez pas le devis ou le contrat d’achat du bien, et ne commencez pas les travaux avant d’avoir fait votre demande de subvention à la banque publique KfW.
Vous pouvez le faire ici.
N’hésitez pas à demander des conseils, notamment pour planifier vos travaux. Les subventions pourront, dès lors, couvrir une partie des coûts de la rénovation et du suivi de chantier.

Lorsque vous recevrez la confirmation de votre demande de subvention d’investissement, vous devrez prouver votre identité grâce à une vérification Schufa, le fichier allemand des incidents de remboursement des crédits aux particuliers.
Quand ce sera fait … top départ pour les travaux ou l’achat d’un bien rénové récemment !!

Ce n’est qu’après la réalisation des travaux que vous percevrez votre subvention d’investissement.
La banque publique ne versera la somme qu’après avoir reçu la preuve que les travaux ont été faits. Pour cela, vous devrez lui transmettre la Bestätigung nach Durchführung - BnD (la confirmation après réalisation) établie avec votre expert en efficacité énergétique ou l’entreprise spécialisée qui a réalisé les travaux. 

Crédit et subvention de remboursement

Une subvention de remboursement peut vous être accordée :

  • Pour la rénovation complète de votre logement d’habitation.
  • Lors de l’achat d’un bien immobilier rénové récemment dès lors que les montant des travaux sont indiqués séparément (sur le contrat de vente par exemple).
  • Pour la transformation d’une surface non habitable en surface habitable

Pour financer vos travaux de rénovation énergétique, vous pouvez souscrire un crédit auprès de la banque publique KfW jusqu’à 150 000€ par logement. Vous bénéficierez d’un taux annuel fixe et d’une subvention de remboursement du prêt.

Il existe deux formules de financement :

  • Prêt à annuité
  • Prêt à échéance finale

Prêt à annuité

Avec ce type de crédit, vous vous engagez à rembourser les intérêts lors des premières années puis des mensualités fixes jusqu’à la fin de la période de prêt.

Intérêt annuel (taux annuel effectif global)DuréeDurée initiale sans remboursementPériode de fixation des intérêts
1,60 %  (1,61 %)4 à 10 ans1 à 2 ans10 ans
1,75 %  (1,76 %)11 à 20 ans1 à 3 ans10 ans
1,79 %  (1,81 %)21 à 30 ans1 à 5 ans10 ans

Prêt à échéance finale

Pour un prêt à échéance finale, vous rembourserez uniquement les intérêts puis la totalité du montant en une seule fois à la fin de la durée de prêt.

Intérêt annuel (taux annuel effectif global)Durée et période de fixation des intérêts
1,81 %  (1,83 %)4 à 10 ans

Veillez à respecter les démarches étape par étape !

Vos démarches

Vous avez pris votre décision, vous voulez faire des travaux de rénovation énergétique. Commencez par consulter un expert en efficacité énergétique reconnu comme tel par la Deutsche Energie-Agentur (dena), l’Agence allemande de l’énergie.  Seul lui sera en mesure de vous confirmer si les travaux que vous envisagez permettront de répondre à vos attentes et de recevoir une subvention d’investissement. Ce recours à un spécialiste peut être onéreux mais la KfW peut vous rembourser ses services jusqu’à 50%.

Si vous ne voulez pas d’une rénovation globale mais en plusieurs étapes (sur 15 ans maximum), vous devrez présenter à l’expert votre plan de rénovation individuel (iSFP). Vous pourrez alors bénéficier d’une augmentation de 5% de vos subventions. Ce plan individuel peut d’ailleurs être pris en charge, en partie, par le BAFA. 

Il est ensuite temps de demander des devis aux entreprises spécialisées. Vous pouvez en trouver auprès des chambres des métiers locales.

Surtout, ne signez pas de devis ou de contrat d’achat du bien, et ne débutez pas les travaux avant cette étape, c’est crucial !
Vous devez d’abord trouver un partenaire financier, une banque commerciale, et lui transmettre une « attestation relative à la demande » qui aura été établie par votre expert en efficacité énergétique. Il est toujours temps, si vous le souhaitez, de demander des conseils supplémentaires et d’élaborer un plan de rénovation.

C’est ensuite votre partenaire financier qui fera la demande de crédit pour les coûts de la rénovation ou de l’achat et de suivi des travaux.

Votre partenaire financier a fait la demande de crédit à votre place.
Réfléchissez bien avant de conclure le contrat, car un crédit vous engage.
Si vous êtes bien sûr de vous, signez-le.
Vous pouvez ensuite signer le devis et commencer les travaux. Ou, pour l’achat d’un bien immobilier déjà rénové, signer le contrat d’achat.

Quand les travaux sont terminés, vous devez remettre à votre partenaire financier la Bestätigung nach Durchführung - BnD (la confirmation après réalisation) que votre expert en efficacité énergétique ou l’entreprise spécialisée (ou promoteur immobilier pour une maison déjà rénovée) aura établi pour vous.
L’administration vérifiera ce document puis vous créditera la subvention de remboursement.

Montant des subventions d’investissement et subventions de remboursement en un coup d’oeil

Voici le tableau de référence qui vous permettra de connaître avec précision le montant des aides que vous pouvez escompter pour la rénovation énergétique globale de votre maison. Pour rappel, plus les ambitions sont élevées, plus les subventions le sont aussi.


Attention, la subvention porte sur les « coûts éligibles ».
Les coûts éligibles sont les frais que vous avez avancé pour des travaux améliorant significativement la performance énergétique de votre logement.

Performance énergétique du logementSubvention d’investissement / Subvention de remboursement du prêt en % par logementMontant maximum par logement
40/10045 % du montant maximal de 120 000€ de prêt / coûts éligiblesJusqu’à 54 000€
40/100 avec énergie renouvelable50% du montant maximal de 150 000€ de prêt / coûts éligiblesJusqu’à 75 000€
55/10040% du montant maximal de 140 000€ de prêt / coûts éligiblesJusqu’à 48 000€
55/100 avec énergie renouvelable45% du montant maximal de 150 000€ de prêt / coûts éligiblesJusqu’à 67 500€
70/10035% du montant maximal de 120 000€ de prêt / coûts éligiblesJusqu’à 42 000€
70/100 avec énergie renouvelable40% du montant maximal de 150 000€ de prêt / coûts éligiblesJusqu’à 60 000€
85/10030% du montant maximal de 120 000€ de prêt / coûts éligiblesJusqu’à 36 000€
85/100 avec énergie renouvelable35% du montant maximal de 150 000€ de prêt / coûts éligiblesJusqu’à 52 500€
100/10027,5 du montant maximal de 120 00€ de prêt / coûts éligiblesJusqu’à 33 000€
100/100 avec énergie renouvelable32,5% du montant maximal de 150 000€ de prêt / coûts éligiblesJusqu’à 48 750€
Monument historique25% du montant maximal de 120 000€ de prêt / coûts éligiblesJusqu’à 30 000€
Monument historique avec énergie renouvelable30% du montant maximal de 150 000€ de prêt / coûts éligiblesJusqu’à 45 000€

 

Suivi de chantier

Vous pouvez bénéficier d’une subvention supplémentaire pour le suivi de chantier.
C’est-à-dire le respect du cahier des charges, la maîtrise des dépenses, l’approvisionnement des matériaux ou encore la tenue des délais de livraison.

Bien immobilierCoûts maximum éligiblesSubvention
Maison individuelle, maison à deux logements, maison jumelée et maison en rangée10 000€ par projet pour lequel un nouveau niveau de maison efficace est atteint50% jusqu'à 5 000€
Appartement en copropriété4 000€ par unité d'habitation, jusqu'à 40 000€ par projet permettant d'atteindre un nouveau niveau de maison efficace50 %, jusqu'à 2 000€ par unité d'habitation, maximum 20 000€ par projet
Immeuble collectif avec au moins 3 unités d'habitation4 000€ par unité d'habitation, jusqu'à 40 000€ par projet permettant d'atteindre un nouveau niveau de maison efficace50 %, jusqu'à 2 000€ par unité d'habitation, maximum 20 000€ par projet

 

Individueller Sanierungsfahrplan (iSFP) - Plan de rénovation individuel

En collaboration avec un expert en efficacité énergétique, vous pouvez établir un plan de rénovation individuel (iSFP).
Vous disposez alors d'un maximum de 15 ans pour rénover étape par étape et atteindre le niveau d'efficacité souhaité.
Ensuite, votre subvention (de remboursement) augmente de 5 %.

 

Mesures individuelles de rénovation énergétique

Si vous souhaitez simplement isoler votre toit ou installer un nouveau système de ventilation, sans atteindre un niveau d’efficacité énergétique spécifique, sachez que vous pourrez bénéficier d’un prêt jusqu’à 60 000€ avec une subvention de remboursement.

 

TravauxSubvention
Isolation des murs, de la toiture, de la cave et des planchers20%
Installation ou rénovation des fenêtres et portes extérieures20%
Installation ou rénovation de l’isolation thermique contre la chaleur20%
Installation d’un système de ventilation20%
Installation d’un système numérique « intelligent » qui optimise la consommation d’énergie et/ou permette de la contrôler20%

 

TravauxSubvention sans le remplacement d'un chauffage au fioulSubvention avec le remplacement d'un chauffage au fioul
Chauffage au gaz à condensation20%20%
Système de chauffage hybride au gaz30%40%
Système solaire thermique30%30%
Systèmes de biomasse et systèmes de chauffage hybrides avec des énergies renouvelables et sans valeur limite d'émission35%45%
Systèmes de biomasse et chauffage hybride avec énergies renouvelables avec une valeur limite d'émission de particules de max. 2,5 mg/m340%50%
Pompe à chaleur et technologie de chauffage innovante35%45%
Réseau de bâtiments ou raccordement à un réseau de chauffage urbain avec au moins 25 % d'énergies renouvelables30%40%
Réseau de bâtiments ou connexion à un réseau de chauffage urbain avec au moins 55 % d'énergies renouvelables35%45%
Optimisation du système de chauffage20%-

 

Attention : Faites votre demande de subvention ou de prêt avant de signer le contrat et de commercer les travaux !

 

Pour les subventions d’investissement : Wohngebäude – Zuschuss (461) | KfW

Pour les subventions de remboursement : Wohngebäude – Kredit (261, 262) | KfW

Subvention du BAFA

L’Office fédéral de l’économie et du contrôle des exportations (BAFA) peut également octroyer des aides financières ciblées pour vos travaux de rénovation énergétique.

 
Le programme BEG - WG (Bundesförderung für effiziente Gebäude – Wohngebäude) apporte une aide pour l’assainissement des bâtiments en termes de rejet de CO2, d’optimisation du chauffage, de transition vers une énergie renouvelable ou un système de cogénération (qui produit en même temps de l’électricité et de la chaleur) mais aussi pour recevoir des conseils en énergie.

Les aides perçues peuvent être cumulées avec celle du KfW.


La demande se fait via ce formulaire électronique (en allemand).
Le recours à un expert en efficacité énergétique est obligatoire pour les travaux d’isolation et de ventilation. Il est en revanche facultatif pour l’installation de chauffage.

Attention : Faites votre demande de subvention ou de prêt avant de signer le contrat et de commercer les travaux !

Subvention fédérale pour les bâtiments performants (BEG)
Mesures individuelles pour la rénovation de bâtiments résidentiels (WG)Taux de subventionTaux de subvention avec le remplacement du chauffage au fioulPlanification et suivi de chantier

Enveloppe du bâtiment :
 

  • Isolation des murs extérieurs
     
  • Isolation du toit, des plafonds des étages et des sols
     
  • Remplacement des fenêtres et des portes extérieures
     
  • Protection thermique d’été
 

 

 

 

20%

 

 

 

-

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

50%

Equipements :
 

  • Installation/remplacement/optimisation des systèmes de ventilation

 

  • Installation "Efficiency Smart Home"

 

  • Refroidissement des locaux et systèmes d'éclairage
 

 

 

 

20%

 

 

 

-

Système de chauffage hybride à gaz30%40%
Système solaire thermique30%30%
Pompe à chaleur35%45%
Système de biomasse35%45%
Installations de chauffages innovantes à base d'énergie renouvelable35%45%
Chauffage hybrique à base d'énergie renouvelable35%45%

Raccordement au réseau de chauffage avec :

  • 25% d’énergie renouvelable
  • 55% d’énergie renouvelable
 

 

30%
35%

 

40%
45%

Optimisation du chauffage20%--

Crédit d’impôt

Si vous ne souhaitez pas d’aide financière pour réaliser vos travaux de rénovation d’assainissement énergétique et de modernisation de votre logement, vous pouvez tout de même demander une déduction fiscale auprès du Bundesfinanzministerium - BFM (Ministère fédéral des Finances)

Attention !
Vous ne pouvez pas demander de déduction fiscale si vous avez bénéficié d’une aide financière publique pour réaliser vos travaux (Kfw ou BAFA).
Votre logement ou l’immeuble d’habitation à usage personnel doit avoir été construit plus de 10 ans avant le début de vos travaux de rénovation énergétique.
Vous ne pouvez pas bénéficier de cet aménagement fiscal pour une résidence secondaire ou si vous mettez le bien en location (annuelle ou vacances).

Pour quels travaux ?

Le ministère fédéral des Finances (BMF) dresse une liste des travaux pour lesquels vous pouvez être aidé :

  • Isolation thermique des murs
  • Isolation thermique des toits
  • Isolation thermique des plafonds
  • Renouvellement de fenêtres ou de portes extérieures
  • Renouvellement ou installation d'un système de ventilation
  • Rénovation de l'installation de chauffage
  • Installation de systèmes numériques pour l'optimisation de l'exploitation et de la consommation d'énergie.
  • Optimisation des installations de chauffage existantes.

20% des dépenses avancées pour ces travaux, pour un montant maximum de 40 000€ par logement, sont remboursées sous forme d’une déduction fiscale réparties sur trois ans.

Le BMF vous rembourse, sous forme de déduction fiscale, 50% des dépenses de planification des travaux et de suivi de chantier avec un expert en efficacité énergétique ainsi que pour le suivi de chantier.
Vous pouvez trouver votre expert et/ou conseiller en efficacité énergétique sur cette plateforme (en allemand).

Vos démarches

C’est lors de votre déclaration d’impôt sur le revenu que vous devez demander la déduction fiscale.
Contrairement aux programmes de la KfW ou du BAFA, vous n’avez pas à faire la demande avant la signature du devis et le début des travaux.

Pas question pour l’Etat de vous faire profiter de cette aide fiscale sans preuve. Alors l’administration exige une attestation confirmant la réalisation des travaux de rénovation énergétique.
Cette attestation (en allemand) doit être remplie et délivrée par l’entreprise spécialisée qui s’est occupée du chantier ou par un conseiller énergétique qu’elle aura missionné.
Vous la transmettrez à l’administration fiscale en même temps que votre déclaration d’impôt sur le revenu.

Seules les entreprises inscrites au registre des métiers sont habilitées à vous délivrer cette attestation. Elles ne peuvent le faire que pour les travaux qui entrent dans leur champ de compétence.
Si vous comptez isoler votre toiture et changer votre système de chauffage, vérifiez que l’entreprise sollicitée soit spécialisée dans les deux domaines.
Si elle n’est compétente que pour l’isolation du toit et qu’elle réalise l’ensemble des travaux de rénovation, vous ne pourrez pas recevoir d’aide fiscale pour le chauffage.

Aides des Länder (régions)

Vous pouvez également vous tourner vers le Land dans lequel vous habitez.
Ils proposent tous des programmes de financement spéciaux avec des critères d’attribution spécifiques et des exigences minimales fixées par les autorités locales.
Dans les Länder qui accordent des aides aux particuliers, vous devez vérifier qu’elles sont compatibles avec le financement national (subvention, prêt, déduction fiscale).
Renseignez-vous auprès de votre Land de résidence pour connaître les programmes et les critères d’attribution.