Le CEC reçoit la visite de l'Ambassadeur d'Allemagne

L’Ambassadeur d’Allemagne en France, Hans-Dieter Lucas, est venu rendre visite le 2 juin au Centre Européen de la Consommation (CEC) à Kehl pour découvrir les différents services de l'association franco-allemande au service des citoyens.

Au cours de sa visite l'Ambassadeur s’est montré vivement intéressé par l’évolution du CEC qui, depuis sa création en 1993, promeut la coopération entre l'Allemagne et la France en matière de consommation.

Martine Mérigeau, Directrice générale du CEC, a expliqué la démarche innovatrice et audacieuse du gouvernement français qui a choisi en 2005 d’installer le Centre Européen des Consommateurs (CEC) Francesur le sol allemand à Kehl avec le CEC Allemagne, créant ainsi le seul centre binational du réseau ECC-Net à ce jour.

La coopération franco-allemande est le moteur de l'intégration européenne. L’association a pu ainsi mener à bien de nombreux projets et études en matière de consommation transfrontalière, identifier les « irritants », informer et fournir une assistance juridique gratuite aux consommateurs français et allemands.

Une forte mobilisation du CEC durant la crise de Covid-19  

Christian Tiriou, Responsable du projet du CEC, a souligné la mobilisation du CEC qui a dû faire face à une très forte augmentation des demandes des consommateurs à la suite de la crise de Covid-19 (plus de 5.000 demandes d'information et plaintes pour la seule région frontalière franco-allemande en 2020). Il a expliqué les nombreuses difficultés auxquelles les habitants de la région frontalière étaient confrontés pour se déplacer et faire valoir leurs droits outre-Rhin : puis-je faire mes courses dans le pays voisin ? Dans quelles conditions puis-je me rendre à l'aéroport en France ? Puis-je être remboursé en cas d'annulation de ma réservation d'hôtel ?

« Le CEC est un partenaire important pour les institutions nationales et européennes telles que l'Assemblée parlementaire franco-allemande ou le Parlement européen. Son travail gagne à être plus largement connu afin que davantage de consommateurs puissent en bénéficier », a souligné l'Ambassadeur qui s’est engagé à relayer l’information auprès des différents acteurs politiques.