25 ans du Centre Européen de la Consommation -25 ans au service des consommateurs français et allemands

Depuis 1993, le Centre Européen de la Consommation (CEC) promeut la coopération entre la France et l’Allemagne en matière de consommation, un domaine où l'Europe protège et qui concerne chacun d’entre nous. Le 10 septembre, le CEC a fêté ses 25 ans et les 25 ans du marché intérieur au Parlement européen de Strasbourg avec de nombreuses personnalités. La Commissaire européenne en charge de la Justice et des Consommateurs, Vĕra Jourovà, Alain Lamassoure et Anne Sander, Députés européens, Vincent Thiébaut, Député du Bas-Rhin et Président du CEC, Jean Rottner, Président de la Région Grand Est et Nawel Rafik-Elmrini, Adjointe au Maire de Strasbourg, ont souligné l'importance du travail réalisé par le CEC tant au niveau régional, national qu'européen depuis 25 ans et ont évoqué des perspectives pour les 25 prochaines années.

Des services gratuits d'information et d'aide pour les consommateurs

Lorsqu'au 1er janvier 1993 le marché unique européen devenait une réalité pour 12 pays, le 1er avril était créé à la frontière franco-allemande « Euro-Info-Consommateurs » afin d’informer les français et allemands de leurs droits en cas d’achats transfrontaliers. En 25 ans, cette association a bien évolué. Devenue « Centre Européen de la Consommation » en 2011, l’association compte aujourd’hui 45 salariés, elle est la seule association franco-allemande spécialisée dans les litiges de consommation transfrontaliers et depuis 2005, elle a en plus des compétences européennes avec sous son toit, les Centres Européens des Consommateurs France et Allemagne, membres du réseau ECC-Net créé par la Commission européenne et les Etats membres. Les Français et Allemands rencontrant un problème de consommation avec un professionnel allemand ou d'un autre pays de l'UE peuvent ainsi compter sur l'expertise de juristes qualifiés pour les aider gratuitement à résoudre à l'amiable leur litige. L'Allemagne accorde une importance particulière au Centre de Kehl puisqu'elle y a regroupé 4 points de contact nationaux d'assistance aux consommateurs. La venue de la Ministre fédérale allemande de la Justice et des consommateurs, Katarina Barley, à la conférence du 10 septembre confirme cette confiance accordée.

L'engagement fort de la Région Grand Est pour le transfrontalier

Lors de la conférence au Parlement européen organisée à l'occasion des 25 ans du CEC sur le thème « 25 ans de coopération franco-allemande pour l’Europe au service des consommateurs », Jean Rottner, Président de la Région Grand Est a créé la surprise en annonçant le doublement de la subvention de la Région au CEC. "Conscient des besoins et attentes dans le domaine du transfrontalier, la Région Grand Est s’engage à doubler sa participation financière au budget de l’association. La consommation dans la région frontalière est un enjeu de la coopération franco-allemande." a-t-il déclaré lors de son discours. Ce message fort de la Région Grand Est envers les partenaires financiers allemands de l'association, qui réclament depuis des années un rééquilibrage de la participation française dans le budget du CEC, suscite l'espoir d'inspirer cette même dynamique aux autres partenaires financiers régionaux français.

Quelques citations lors des 25 ans fêtés au Parlement européen le 10 septembre

"Le Centre Européen de la Consommation est un ambassadeur de l’Europe sur notre territoire". Anne Sander, Députée européenne, membre du Conseil d'administration du CEC

"Le travail du Centre Européen de la Consommation renforce la confiance des consommateurs dans le marché européen " Vĕra Jourovà, Commissaire européenne en charge de la Justice et des consommateurs,

"Faciliter la vie quotidienne des citoyens et notamment de ceux qui habitent en région frontalière, c'est construire l'Europe. Le Centre Européen de la Consommation participe à cette construction à travers le formidable travail qu'il réalise depuis 1993." Vincent Thiébaut, Député du Bas-Rhin, Président du CEC.

"Fort de 25 ans d'expérience, le Centre Européen de la Consommation reste malheureusement sous-utilisé par les décideurs politiques, nationaux et européens. Je souhaite que le nouveau traité de l'Elysée soit l'occasion de refonder son statut, pérenniser son financement et étendre ses compétences à l'information sur l'ensemble des droits des citoyens en Europe. Car les citoyens ne sont pas seulement des consommateurs." Alain Lamassoure, Député européen, ancien Président du CEC.

"Le Centre Européen de la Consommation est une image incarnée de l’Europe, dans uncontexte où celle-ci est de plus en plus remise en question. Il a besoin d'une assise juridiqueet financière pérenne. La refonte du Traité de l'Elysée est l'occasion de lui donner unevéritable reconnaissance inter-gouvernementale." Nawel Rafik-Elmrini, Adjointe au Maire de Strasbourg,Présidente du Comité de suivi du CEC.