Démarches pour son véhicule

Si vous déménagez en Allemagne, vous ne pouvez pas conserver vos plaques françaises. Vous devez immatriculer le véhicule auprès de la Kfz-Zulassungsstelle.

Mise à jour : Mar 2016

Vous êtes tenus, sous peine d’amende, d’immatriculer votre véhicule dans les plus brefs délais auprès de la Kfz-Zulassungsstelle de votre lieu de résidence.

Quels documents faut-il présenter au service immatriculation ?

  • Votre carte d’identité ou votre passeport
  • Une attestation de domicile qui vous est remise lors de l’inscription obligatoire auprès des services municipaux de votre domicile allemand
  • L’original du certificat de conformité communautaire
  • L’original de la carte grise française barrée ou une carte grise export
  • Le certificat de cession ou l’original de la facture
  • L’attestation d’assurance allemande ou française. Une compagnie d’assurance française peut en effet assurer des véhicules immatriculés en Allemagne (mais rares sont celles qui proposent ce service !).

Tous les documents cités précédemment pour un véhicule neuf, et l’attestation de contrôle technique (TÜV) et de contrôle d’émission des gaz d’échappement pour les véhicules de plus de 3 ans. En règle générale, ces deux contrôles sont effectués par le même professionnel.

Dans ce cas, vous devrez présenter au service immatriculation une attestation de réception à titre isolée (Vollgutachten des TÜV). Cette attestation vaudra également certificat de passage dans un centre de contrôle technique et de contrôle d’émission des gaz d’échappement.

Taxe sur le véhicule

En Allemagne, le détenteur d’un véhicule est obligé de payer une taxe annuelle : la Kraftfahrzeugsteuer (Kfz-Steuer). Le paiement s’effectue au  centre des impôts (Finanzamt) de votre lieu de résidence.  Le montant de la taxe dépend de la date de la première immatriculation, de la cylindrée du véhicule, du type de propulsion et du taux d’émissions de CO2 émis par le véhicule. Pour calculer le montant de votre Kfz-Steuer, consultez le site du Bundesfinanzministerium.

  • Fermer l'article