Infractions de la route en Allemagne

Vous avez commis une infraction routière en Allemagne ? Prenez cela au sérieux car il n’existe pas d’impunité au volant en Europe.

Mise à jour : Mai 2020

Pas d’impunité pour les infractions routières en Allemagne 

Sur les routes allemandes, vous êtes passible en cas d’infraction des mêmes sanctions que celles prévues pour les conducteurs allemands. Depuis 2015, l’Europe (directive européenne 2015/413/UE du 11 mars 2015) facilite les poursuites transfrontalières pour les principales infractions routières (8 au total) : excès de vitesse, défaut de port de la ceinture de sécurité, franchissement d’un feu rouge, conduite sous l’emprise de drogues, défaut de port du casque, circulation sur une voie interdite, usage illicite d’un téléphone portable et conduite en état d’ivresse. La mise en place d’un réseau d’échanges d’informations permet aux autorités de tous les pays de l’UE d’identifier les propriétaires de véhicules étrangers grâce à leur immatriculation. Elles peuvent donc vous envoyer une notification d’infraction à votre domicile, même à l’étranger. Plus d'informations sur les infractions routières en Europe sur le site du CEC France.

Code de la route allemand : des sanctions progressives   

Le code de la route allemand sanctionne des comportements relativement similaires (stationnement interdit, dépassement de vitesse, alcoolémie etc.) mais les sanctions sont différentes en Allemagne. Si vous commettez un excès de vitesse par exemple, le système allemand est plus proportionnel. Par exemple pour un dépassement de vitesse de moins de 10 km/h, vous risquez une amende entre 20 et 30 € en Allemagne contre 68 à 135 € en France. Pour un excès de plus de 70 km/h, vous risquez entre 600 à 680 € en Allemagne contre 1500 € en France. Mais une conduite avec un taux d’alcoolémie de 0.5 mg/l est sanctionnée plus sévèrement en Allemagne d’une amende de 500 € avec un retrait systématique de permis d’un mois, contre une amende de 135 € avec une possible suspension de permis en France. 

Depuis fin avril 2020, les sanctions en Allemagne ont été renforcées. Les vélos sont davantage protégés : vous devez respecter une distance de 1,5 mètres en ville, 2 mètres hors agglomération, par rapport aux cyclistes. Vous risquez aussi une amende plus sévère si vous ne laissez pas un couloir de secours (« Rettungsgasse ») en cas de trafic dense, si vous stationnez sur une piste cyclable ou si vous ne respectez pas les limites de vitesse.

Liste récapitulative des infractions et
leurs sanctions
en Allemagne

Lexique franco-allemand
des conducteurs

A la suite d’une infraction routière en Allemagne, quelle conduite adopter ?

Si vous êtes arrêté en Allemagne, il vous sera demandé de payer directement une amende ou une caution d’un montant fixé en fonction de la gravité de l'infraction. Le paiement d’une caution s’impose généralement lorsque l’infraction commise doit faire l’objet d’un jugement ultérieur. Ne refusez pas de payer cette caution, car vous risquez de voir votre véhicule confisqué !

Si vous recevez en France une amende par courrier provenant des autorités allemandes, vous disposez généralement d’un délai de deux semaines pour la contester, uniquement en allemand. Si votre contestation n’aboutit pas, demandez les conseils d’un avocat franco-allemand.

Si vous commettez une grave infraction au code de la route allemand, sachez que vous pouvez être interdit de circuler sur le sol allemand pour un certain temps. Vous serez alors invité à vous présenter aux autorités compétentes allemandes avec votre permis de conduire français afin de procéder à la notification de la décision. Vous conservez toutefois votre permis de conduire français et la possibilité de rouler en France.

Quelle conséquence pour votre permis de conduire français ?

En Allemagne, contrairement à la France, chaque infraction d'une certaine gravité rapporte des points. Comme l'administration allemande traite les automobilistes étrangers comme les Allemands, vous pouvez donc vous voir attribuer des points en cas d’infraction routière en Allemagne. Au bout de 8 points, vous êtes interdit définitivement de circulation sur le territoire allemand. Vous devrez alors faire les démarches nécessaires pour repasser le permis de conduire en Allemagne (en allemand) afin de pouvoir à nouveau circuler outre-Rhin. Mais il n’y aura pas d’impact sur  les points de votre permis de conduire français et vous pourrez toujours rouler en France.

  • Fermer l'article