Bonus-malus

Vous déménagez en Allemagne ; vous devez alors y faire immatriculer votre véhicule. Et le marché européen de l’assurance étant cloisonné, vous devrez aussi changer d’assurance automobile dans la pratique. Bénéficiant en France d’un bonus, vous voulez obtenir sa reconnaissance en Allemagne. Une situation fréquente dans une région frontalière caractérisée par la mobilité de ses habitants qui souhaitent faire reconnaître les avantages acquis dans leur nouveau pays de résidence. Mais malgré la législation européenne, ce n’est pas si simple.

Mise à jour : Mars 2018


Puis-je faire reconnaître mon bonus en Allemagne ?

Alors qu’en Allemagne la flexibilité est de mise, la législation française impose des règles de calcul strictes à tous les assureurs pour déterminer le coefficient de bonus-malus. Et les différences de systèmes ne facilitent pas la portabilité transfrontalière d’un bonus avantageux. En France par exemple, le relevé d’information retrace la sinistralité de l’assuré au maximum sur les cinq dernières années de conduite, alors que le système allemand prend en compte l’ensemble du comportement du conducteur depuis l’obtention du permis de conduire, sans limitation d’années.

Par conséquent, les assureurs français et allemands ne reconnaissent pas toujours le coefficient spécifique appliqué dans l’autre pays. Le consommateur qui déménage et cherche à s’assurer outre-Rhin est finalement pénalisé, contraint de payer une prime élevée alors qu’il a parfois derrière lui des années de conduite sans sinistre responsable.

Etude comparative bonus-malus assurance automobile

Etude : Faire reconnaître mon bonus en Allemagne

En attendant une éventuelle refonte de la législation européenne sur ce point, le CEC publie une étude comparative des deux systèmes et propose des conseils pragmatiques qui vous permettront malgré tout de basculer plus facilement vers votre nouvel assureur allemand.