Simulation de prix sur des plateformes de voyages allemandes

Faire jouer la concurrence, comparer les prix pour ses vacances sur les plateformes de voyages allemandes n'est pas sans danger : attention à ne pas réserver par mégarde un séjour !

Mise à jour : Sept 2019


Pas de « double-clic » sur les sites allemands

En France, le consommateur, protégé par la règle du « double clic », ne peut valablement commander que s'il a été en mesure de prendre connaissance des détails de sa commande, de les vérifier et le cas échant les modifier. Et ce n'est qu’après cette vérification qu’il va confirmer son acceptation en cliquant sur un bouton portant la mention "commande avec obligation de paiement" ou une formule analogue, dénuée d’ambigüité. Cette règle vous permet de facilement faire des simulations en ligne sans toutefois réserver car vous disposez de 3 étapes :

  1. La sélection des produits ou services avec récapitulatif de la commande
  2. Relecture (vérification) et éventuellement correction des erreurs
  3. Confirmation définitive. Le plus souvent juste avant cette confirmation on vous demande de renseigner ou de confirmer vos coordonnées bancaires.

Cette règle du « double clic » ne s’applique pas sur les sites allemands. Cependant, depuis peu, le droit allemand impose ce qui est nommé la « Button Lösung » : les consommateurs  voient désormais apparaître sur leur écran un encart / bouton avertissant du caractère payant de la réservation. En cliquant sur ce bouton, le consommateur s’engage définitivement à payer ce qu’il a acheté ou réservé. Quelques exemples de ces « boutons » :

Il est donc fortement recommandé de ne pas faire de simulations de prix sur un site dont vous ne comprenez pas la langue !

Pas besoin de payer pour réserver en ligne un voyage

En France, dans la pratique, vous ne pouvez réserver définitivement un séjour en ligne qu’après avoir validé votre réservation et procédé au paiement. En Allemagne, vous pouvez réserver définitivement un séjour en ligne sans avoir à payer la réservation, ne serait-ce même qu’un acompte. Le fait d’entrer ses nom, prénom, date de naissance, destination, dates de départ et de retour sur une plateforme de voyages (« ab-in-den-urlaub.de » par exemple) suffit généralement à rendre la réservation effective à condition que vous ayez accepté les conditions générales de vente et que le prix de la réservation était visible. Soyez donc très vigilant, ce que vous pensiez n’être qu’une simple simulation de voyage peut se transformer en une réservation définitive d’un séjour !

Réagissez si vous recevez une «Reisebestätitung»

Une fois la réservation validée, vous recevrez en principe un mail de confirmation avec les informations que vous avez données, ainsi qu’une facture (en allemand Buchungs- ou Reisebestätigung). Si vous recevez ce type de courrier par mail (regardez dans les spams) ou voie postale, réagissez ! Cela n’est pas forcément une arnaque. En l’absence de réaction, vous prenez le risque de perdre votre voyage et recevoir par la suite des relances de la part du tour opérateur vous réclamant le montant de la réservation + des frais élevés.

Que faire quand la simulation se transforme en réservation ?

Contactez rapidement l’agence de voyage ou l’intermédiaire pour connaître les conditions d’annulation. Malheureusement des frais d’annulation, jusqu’à 50% du prix du voyage voire davantage dans certains, peuvent vous être facturés. Plus la date du voyage se rapproche, plus ces frais augmentent. Et ne comptez pas sur le délai de 14 jours pour changer d’avis : vous ne bénéficiez pas d’un droit de rétractation en cas de réservation sur Internet de prestations touristiques à une date déterminée (hébergement, transport, restauration, loisirs). Pour une appréciation juridique du montant réclamé et tenter une démarche amiable, vous pouvez contacter le Centre Européen de la Consommation.   

Céder son voyage avant le départ

En France, il faut en informer le vendeur dans un délai raisonnable et via un support durable. En Allemagne, en principe cela est possible jusqu’à 7 jours avant le départ au minimum. Votre remplaçant doit remplir les mêmes conditions et accepter le voyage dans les mêmes termes. Des frais peuvent être exigés pour ce changement mais ils doivent être justifiés et ne pas être déraisonnables. 

 

Mise à jour : sept. 2019

  • Fermer l'article