Réservation et comparaison de prix

Faire jouer la concurrence, comparer les prix pour ses vacances entre les plateformes de réservation en ligne et les sites des compagnies aériennes n'est pas sans danger : attention à ne pas réserver par mégarde un billet !

Mise à jour : Mar 2015


En France, le consommateur, protégé par la règle du « double clic », ne peut valablement commander que s'il a été en mesure de prendre connaissance des détails de sa commande, de les vérifier et le cas échant les modifier. Et ce n'est qu’après cette vérification qu’il va confirmer son acceptation en cliquant sur un bouton portant la mention "commande avec obligation de paiement" ou une formule analogue, dénuée d’ambigüité. Cette règle vous permet de facilement faire des simulations en ligne sans toutefois réserver car vous disposez de trois étapes :

  1. La sélection des produits ou services avec récapitulatif de la commande
  2. Relecture (vérification) et éventuellement correction des erreurs
  3. Confirmation définitive. Le plus souvent juste avant cette confirmation on vous demande de renseigner ou de confirmer vos coordonnées bancaires.

Attention, pas de simulation de votre voyage en Allemagne !

En Allemagne, il est possible pour les consommateurs de réserver définitivement un séjour sans avoir à payer à la réservation ne serait-ce qu’une partie du montant total ou un acompte.

En effet, le fait d’entrer les noms, prénoms, dates de naissance, la destination, les dates de départ et de retour suffit généralement à rendre la réservation effective à condition que vous ayez accepté les conditions générales de ventes et que le prix de la réservation était visible au cours de la procédure. En droit allemand ce n’est justement pas une simulation !


Cependant, depuis peu, le droit allemand impose ce qui est nommé la « Button Lösung ». Bien qu’il ne s’agisse pas d’une application du double-clic « à la française », les consommateurs reçoivent désormais  un avertissement précisant le caractère pécuniaire de la réservation. En cliquant sur ce bouton, le consommateur s’engage à payer ce qu’il a acheté ou réservé. Quelques exemples de ces « boutons » :


Une fois votre achat validé, l’agence de voyage vous envoie une confirmation de réservation comprenant toutes les données que vous avez entrées sur le site internet ainsi qu'une demande de paiement du prix intégral du voyage.

Si vous souhaitez annuler car ce n’était finalement pas votre intention de réserver, les agences de voyages peuvent vous facturer des frais d’annulation allant jusqu’à 50% du montant voire même plus dans certains cas. La facturation de ces frais d’annulation est légale puisque vous ne disposez pas d’un droit de rétractation pour les prestations touristiques (hébergement, transport, restauration, loisirs).

Nous vous conseillons par conséquent la plus grande prudence lors de vos simulations de voyage.

Mise à jour : mars 2015

  • Fermer l'article