Agence de voyages allemande

Si vous décidez de faire appel à une agence allemande pour organiser votre voyage, sachez que vous disposez désormais, grâce à une nouvelle directive européenne, de droits relativement similaires dans les agences françaises et allemandes. Quelques différences subsistent cependant...

Mise à jour : Juin 2018


Une harmonisation européenne

Depuis la directive européenne de 1990, le marché des voyages a évolué de façon spectaculaire, notamment en raison de l'essor d'internet. De plus en plus, les consommateurs cherchent à personnaliser leurs vacances ou trouver le meilleur prix. Les offres et les types de prestataires se sont diversifiés à travers toute l'Union européenne et le consommateur n'hésite pas à faire jouer la concurrence au-delà des frontières. La directive 90/314 sur les voyages à forfait n'était plus adaptée à la réalité du marché, ne tenant pas compte des modes de réservation de voyage actuelles.

Une nouvelle directive européenne 2015/2302/UE du 25 novembre 2015 a pour objectif de moderniser l'encadrement de ce secteur et assurer une harmonisation des droits du consommateur à travers l'Europe. Elle entre en application dans tous les pays de l'Union européenne à partir du 1er juillet 2018.

Pour plus d'informations sur les nouveaux droits que procure la directive 2015/2302/UE, consultez le site CEC France si vous avez effectué votre réservation auprès d'une agence ou d'un site francais et CEC Allemagne pour une réservation auprès d'une agence ou d'un site allemand.


Des différences subsistent entre la France et l'Allemagne

En France, dans la pratique, le consommateur ne peut réserver définitivement un séjour en ligne que si le paiement a été effectué. Cela permet facilement de faire des simulations de voyage en ligne.

En Allemagne, il est possible de réserver définitivement un séjour sans avoir payé la réservation, ne serait-ce qu’une partie ou un acompte. En effet, le fait d’entrer ses coordonnées, la destination et les dates suffit généralement à rendre la réservation effective à condition que vous ayez accepté les conditions générales de ventes et que le prix de la réservation était visible au cours de la procédure. Ce n’est pas une simple simulation !

Si vous souhaitez annuler car ce n’était pas votre intention de réserver, les agences de voyages allemandes peuvent vous facturer des frais d’annulation allant jusqu’à 50% du montant voire même plus dans certains cas. Nous vous conseillons par conséquent la plus grande prudence lors de vos simulations de voyage !

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter notre article sur la réservation et comparaison de prix en Allemagne.

Vous pouvez céder votre voyage avant le départ.

En France, il faut en informer le vendeur dans un délai raisonnable et via un support durable.

En Allemagne, en principe cela est possible jusqu’à 7 jours avant le départ. Votre remplaçant doit remplir les mêmes conditions et accepter le voyage dans les mêmes termes. Des frais peuvent être exigés pour ce changement, mais ils doivent être justifiés et ne pas être déraisonnables.


Alors que la nouvelle directive ne l'imposait pas, la France a décidé de maintenir la responsabilité « de plein droit » de l’organisateur ou vendeur du voyage. Cela signifie que pour obtenir le remboursement d’une prestation non fournie, le consommateur peut s’adresser à un interlocuteur unique, l'agence de voyage ou le site qui vous a mis en relation avec les autres prestataires, sans qu’il soit nécessaire de prouver une faute. C'est une bonne nouvelle pour le consommateur qui achète en France !

En Allemagne, la responsabilité de plein droit n'existe pas dans ce domaine. Le consommateur devra prouver une faute de l’agence de voyage ou du tour opérateur pour obtenir un remboursement d'une prestation non fournie (vol annulé, hôtel non réservé, repas non compris...).

Rappel important : pas de délai de rétractation en France et en Allemagne

Que vous achetiez votre voyage à distance (réservation sur un site français ou allemand d’un voyage comprenant le vol + l’hébergement par exemple) ou dans une agence française ou allemande, vous ne bénéficiez d’aucun délai de rétractation. En effet, le droit de rétractation ne s'applique pas pour les contrats de prestation de services d’hébergement, de transport, de restauration, de loisirs qui doivent être fournis à une date ou selon une périodicité déterminée (article 3 de la directive 2011/83/UE concernant des droits des consommateurs).

Etude sur le voyage à forfait

Le Centre Européen des Consommateurs France a réalisé une étude sur les principales évolutions entre la directive de 1990 et celle de 2015 sur les droits du consommateur ayant effectué sa réservation auprès d'un site ou une agence de voyages française.

→ Consultez l'étude "voyage à forfait"

Mise à jour : juin 2018

  • Fermer l'article